20/09/2007

Cerutti et Vernier ou l'affaire Calas bis

Pour ceux qui ne connaissent l'affaire Calas, en deux mots, c'est l'histoire de Huguenots français accusés par un juge félon et anti protestant d'avoir assasinée leur fils qui en fait c'était suicidé.

.

 

Calas
.

 

Le parallèle avec l'affaire de Vernier est que, comme dans l'affaire Calas, le conseiller administratif élu Thierry Cerutti est accusé par des ouï dires. Comme le juge félon de Toulouse, le juge politique chargé d'instruire la dossier Cerutti ne l'a fait qu'à charge, accumulant des pseudos preuves, toutes indirectes ou évoquant un militant MCG inconnu qui aurait fait campagne pour Therry Cerutti! Qui dit que ce n'est pas une cabale organisée par les adversaires de Cerutti qui se sont fait passer pour des militants MCG???? J'ai lu l'acte d'inculpation, on se croirait revenu au temps de l'inquisition!

.

En politisant la justice et les juges, les partis politiques ont non seulement gravement violé l'indépendance et la séparation des pouvoirs mais, bien pire, ils ont décrédibilisé le plus précieux d'entre eux la justice.

.

*=note de bas de page.

 

Moni

 

.

Imaginez que dans le cas de Vernier, le juge chargé de l'instruction était un élu de l'alternative à Puplinge jusqu'à la dernière législature, c'est-à-dire jusqu'en juin 2007! C'est la même alternative qui dénonce les faits totalement inventés reprochés à Thierry Cerutti! Curieusement c'est aussi ce juge qui est chargé de l'instruction de la débandade de la BCGe, dans laquelle on retrouve une belle brochette de notables.... socialistes et verts qui aujourd'hui ocupent les plus hautes fonctions de l'Etat et de ses sattelites ou de la Confédération!!!

.

Mais comme par hasard, il n'y a aucune inculpation dans ce dossier qui coûte aux Genevois la pécadille de plusieurs milliards (voir le texte parlementaire que le MCG a déposé, http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/M01736.pdf )!!!!! Par contre ce juge socialiste a trouvé de quoi inculper un élu alors qu'il n'a aucune preuve tangible pour le faire. En fait on reproche à Thierry Cerutti d'être MCG comme on reprochait à Calas d'être protestant!! C'est un comble dans la Rome de Calvin!!! Non décidément, la justice politisée est et restera une vraie plaie de la démocratie.

.

Dans le dossier de mon collègue et ami Thierry Cerutti il n'y a rien de crédible, mis à part une campagne de proximité allant à la rencontre des citoyens. Le MCG a fait une campagne propre, pas comme ce que font certains partis qui écument hopitaux et autres EMS! Il y aussi ceux qui, en place construisent des chasses gardées en arrosant généreusement avec les fonds publics telle ou telle association communale!

.

Dans un dossier politique le juge doit être apolitique, quitte à en apointer un spécialement pour l'occasion. Mais comme tout le système est pollué par ce fléau, il est difficle de s'en sortir.

.

C'est pour cette raison que le MCG a déposé un projet de loi demandant que 20% des juges soient sans couleur politique, c'est à dire hors des formations politiques. Mais vu que l'ensemble des partis se partagent le gâteau judiciaire, il ne fait pas de doute que ce projet sera renvoyé aux calendes grecques. Ce qui, au passage, prouvera que la justice est bel et bien liée aux autres pouvoirs par le même lien que les deux autres entre eux.

.

Ce qui démontrera à tout le monde que le MCG a raison lorsqu'il dit que la justice à Genève n'est, politiquement, pas indépendante!! A titre d'information, la seule juridiction de l'instruction comporte 2/3 de juges de l'alliance rose/verts alors que celle-ci ne représente, et de loin pas, 2/3 des forces politiques.

.

 

Calas_1
.

 

Cette mainmise viole aussi la convention européene des droits de l'homme qui garantit une justice indépendante! Curieusement, les socialistes toujours prompts à brandir cette Convention, se tiennent bien silencieux ici à Genève!!!! C'est un peu comme pour les bonus des SIG, si c'était des patrons des privés, les socialistes auraient bloqué la place Neuve, mais comme c'est eux qui empochent ils s'érigent en victimes!!!! Si le MCG n'était pas là! Qui assurerait la dernière ligne de défense pour dénoncer les machiavéliques trafics d'affluence qui règnent à Genève!

.

Comme le disait Voltaire "Criez et que l'on crie!".Dans l'affaire de Vernier, ce n'est pas seulement Thierry Cerutti qui est menacé, c'est la démocratie toute entière.

.

En conclusion, nous devons tous être mobilisés pour rendre à la justice sa totale indépendance et exiger que les juges soient apolitiques! Il en va de la survie de nos libertés!

.

 

Eric Stauffer

Député

.

*=Le monitoire était une sorte d'appel à témoins. Il était lu et placardé dans les églises. Les rumeurs recueillies constituaient des quarts de preuves. En les additionnant, on «prouvait» ainsi la culpabilité des accusés. Voltaire s'indigne : «Ces Visigoths ont pour maxime que quatre quarts de preuve, et huit huitièmes, font deux preuves complètes, et ils donnent à des ouï-dire le nom de quarts de preuve et de huitièmes. Que dites-vous de cette manière de raisonner et de juger ? Est-il possible que la vie des hommes dépende de gens aussi absurdes ?» Le monitoire diffusé pour Calas était un monument de partialité : l'hypothèse du suicide n'était même pas soulevée, le désir de conversion de Marc-Antoine passait pour une certitude. «Avec un pareil acte, écrit Michelet, le procès était tout fait, tout jugé.»

00:05 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (36) |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Cher Monsieur, est-ce moi, ou chaque fois qu'un politique est confronté à la Justice, la réaction est de critiquer cette dernière ?

M. Blocher le premier, maintenant vous... Vivrais-je dans une république babanière ou le bakshish serait roi, ou le simple citoyen que je suis doit encore croire à ses institutions ?

En tant que politique, votre rôle premier n'est il pas de donner l'exemple en respectant nos institutions ? Et le cas échéant, dénoncer des vrais problèmes... si cela s'avère nécessaire ?

M. Cerrutti est une vieille connaissance du cycle d'orientation et je suis certain qu'il devrait suivre les procédures à sa disposition si il se sent accusé à tort... avant que vous ne vous métiez à jeter le discrédit sur nos institutions.

L'exemple que vous donnez Messieurs est lamentable.

Laisser la justice faire la lumière sur cette affaire et le cas échéant, notre Justice reste chapeautée par des instances supérieures qui elle ne dépendent pas du canton...

Sinon à quoi servirait le Tribunal Fédéral ?

Suis je vraiment le seul habitant de ce pays à connaître un peu le fonctionnement de nos institutions ? Je rêve...

Anyway, vous jeter l'eau probe sur notre système et ça... dénote clairement une absence du sens des responsabilités que tout politique devrait avoir.

Meilleures pensées à Thiérry à qui je souhaite que ce ne soit qu'un malentendu, une erreur d'appréciation, mais c'est à la Justice de le blanchir et non à vous...!

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 20/09/2007

merci député, tu as dû avoir une première vie en 1789! On reconnait en toi le révolutionnaire qui met le doigt sur les injustices, les magouilles et les copinages du pouvoir!!! Mais fais attention, en 1789 la tâche était facile, il suffisait de couper la tête dUN roi, aujourd'hui c'est une hydre qu'il faut tuer!

Il y a tellement de petits roitelets que c'est mission impossible! Tous ces gens mangent à l'écuelle des honneurs politiques et pour cela n'ont pas peur de boire à la coupe du déshonneur moral pour se rassesier.

Bravo au MCG et à son formidable travail sur ce terrain plus que boueux du monde politique genevois. Grâce à votre action on découvre chaque jour que derrière la belle tapisserie, il y a une république bananière!

Pour Monsieur Cerutti, l'inculpation ne eut rien dire car au dessus d'elle il y a LA PRESOMPTION D'INNOCENCE!!!!!

Bonne chance vous y arriverer, votre victoire est trop large ne peut pas être remise en cause par une poignée de témoignages douteux.

Écrit par : jean Monnetier | 20/09/2007

Si Stauffer commence à faire les bonnes comparaisons, les autres ont du soucis à se faire!

Comme le dit Jean, le plus gros de la tâche est qu'ici TOUS les partis qui gouvernent sont d'accord entre eux pour se le garder. Malheureusement il est loin le temps où les Genevois protestaient avec Calvin. Aujourd'hui, au Conseil d'Etat et ailleurs, il y a une bande de petits copains qui se disputent pour amuser la galerie, mais qui, au fond sont tout à fait d'accord entre eux!

Le cas Cerutti nous le montre bien. Sa victoire est incontestable et c'est pas le fait d'être aller voir les gens pour les inciter à voter qui est de la fraude, c'est de mener une politique à ce point infâme qu'elle fait fuir les votants qui est à condamner!
Bien entendu que les juges sont partie prenante dans ce système, il sont élus grâce aux partis!!!! En fait, ce qui est reproché à Monsieur Cerutti c'est d'avoir mené une campagne visible et conviviale qui lui a donné la victoire. Et si ceux qui ont agit étaient en fait des infiltrés que les perdants dénoncent après pour gagner devant un tribunal ce qu'ils ont perdu dans les urnes? Cette question a-t-elle seulement effleuré l'esprit du juge?
Si c'est vrai que le juge qui a instruit le dossier était un élu du camp adverse, c'est non seulement une cause de récusation, mais dans tout système normal c'est une cause de nullité de la procédure!
Mais nous sommes à Genève, la ville où les communistes crachent sur les milliardaires qui les font vivre et où les libéraux sont les plus gros consommateurs de subventions! Il suffit de regarder les débats du conseil municipal pour comprendre l'étendue de la casse chez ceux qui sont supposés défendre la libre entreprise!!!!!

Comme les autres je dis bonne chance à Monsieur Cerutti, sa victoire est incontestable car trop large pour est contestée légalement. Si elle l'est c'est que l'état de délabrement de la justice est encore plus avancé que je l'imaginais.

Écrit par : Oscar LATHINE | 20/09/2007

Bizarre que Stauffer , toujours prêt à vomir sur les "frouzes" les prennent toujour en exemple !

Écrit par : Genevois frontalier | 20/09/2007

Au Genevois frontalier, il semble que vous ayez une mauvaise lecture de vos préopinants. La référence que fait M. Stauffer à la France n'est pas très réjouissante puisque c'est la pire époque de son histoire, celle où le pouvoir n'hésitait pas à tordre le droit, l'affaire Calas est un exemple parmi d'autres, pour maintenir une caste au pouvoir. C'est donc bien les pouvoir genevois qui est la cible et non pas la France. Restez au niveau du débat cher Monsieur.
Il est suffisamment rare qu'un politicien s'en montre capable pour ne pas le faire redescendre au m^meme niveau que ce qui disent que leurs adversaires puent! A moins que pour vous la démocratie soit un déversoir de fiel. Ce qui pourrait effectivement nous aider à comprendre oû vous vous situez politiquement. Dans ce caslà et sans jeu de mot vous êtes bien démugny!

Sur ce plan je vous invite à lire de blog de Pierre Weiss qui me semble lui aussi à un très bon niveau. A quand un blog commun Weiss-Stauffer, voilà qui serait rafraîchissant pour tout le monde. Stauffer apprendrait la politesse et Weiss à mettre le doigt là où il faut. Malheureusement lesecond est trop sûr de lui pour faire le premier pas. Dommage

Écrit par : Oscar Lathine | 20/09/2007

au MCG et Cie
Sachez que la majorité des partis nous a fait parvenir un courrier "sympathique" concernant les élections du 21 octobre, hors je vois que votre parti n'en a rien à faire de notre vote et des très très nombreux suisses de France voisine. Libre à vous !

Écrit par : Genevois de France | 20/09/2007

C'est tout de même curieux d'utiliser la séparation des pouvoirs lorsqu'elle arrange et de la bafouer lorsque l'un des siens est inculpé ! S'il y a un secret de l'instruction, comme se fait-il que M. Stauffer sache si bien que le dossier ne repose que sur des ragots ?
Laissez donc le juge faire son travail et s'il a une couleur politique, c'est qu'il devait en avoir une pour se faire élir !

Écrit par : Jean-Bernard Busset | 20/09/2007

Cher Monsieur Busset, vous devez bien être le seul à croire qu'à Genève le secret de l'instruction existe lorsqu'il s'agit de dossiers politiques!

D'ailleurs si vous avez entendu les autre élus touchés de près ou de loin par cette procédure, ils en connaissent aussi le contenu.
Monsieur Moutinot a fait des déclarations qui ne laissent planer aucun doute à ce sujet. Si Monsieur Moutinot sait ce qu'il y a dans cette procédure, c'est bien que la séparation des pouvoirs n'est pas respectée!.

Quant à votre dernière phrase elle démontre tout simplement le niveau d'incompréhension dans lequel se trouvent les citoyens en matière de séparation des pouvoirs et d'indépendance de la justice.

En tout cas cette remarque ne peut que nourrir des inquiétudes chez ceux qui croient en une justice sereine.

J'ai même cru que l'indépendance des juges était l'un des principaux enjeux du pacte de 1291!

Comme quoi on est jamais à l'abri d'une surprise, même dans son propre pays et sur sujet aussi essentiel que celui-là!

.

Écrit par : Manuel Damploy | 20/09/2007

HELLO, les petits nains,

Vous avez vu Nestlé vient de mettre à sa tête un BELGE pour diriger le groupe Nestlé.... qui sait c'est peut-être un nouveau frontalier ??? mais non, n'ayons pas peur lui il aura les moyens d'être un bon citoyen qui va habiter la Suisse !!!! a bon entendeur !

Écrit par : genevois frontalier | 20/09/2007

Dans la Tribune de ce jour, un éminent spécialiste nous explique la définition d'un parti populiste. Quand vous lisez le texte, remplacez UDC par MCG, c'est pareil ! Ni de gauche, ni de droite, certes, mais ils prennent de tous ce qu'il y a de pîre !

Écrit par : Dixit | 20/09/2007

Vous faites tous des reproches à l'UDC et au MCG pour leur populisme.Or dans ce blog, Stauffer qui nous sert habituellement un langage pas très poli, nous invite à une réflexion de fond sur la nécessité absolue d'une justice hors des mains des partis politiques. Il est donc assez démotivant de voir que certains sont incapables de rester au niveau de la discussion. Pourtant le sujet est très important pour les libertés individuelles de tout le monde!

Pour ce qui est des lettre adressées par les partis politiques, elles sont pleines de belles promesses et une fois élus ils vous oublieront, comme d'habitude!

Je crois au contraire que le MCG est une force politique qui n'est pas affectée par le bug des combines et des marchandages. Les autres en revanche, c'est pas la même chose! C'est bien pour cela qu'ils font des opérations de charme comme des lettres!

Au moins le MCG c'est du concret, tout ce que ce parti a sorti comme dossiers pourris depuis qu'il est au Grand Conseil, aucun n'était faux!

Les magouileurs sont ceux qui vous flattent, c'est d'ailleurs pour cela qu'ils le font!!!
CQFD!!!

Écrit par : josé garcia naturalisé et fier d'être suisse | 20/09/2007

Euh ?...

Le respect de nos institutions n'a posé aucun problème aux intervenants ?

Bravo, votre sens civique rejoint l'affiche de l'UDC. Des moutons.

Bien continuez comme ça.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

PS. Monsieur Stauffer, n''avez vous rien à répondre à mon message ? Ne devriez vous pas montrer l'exemple ?

N.B. L'exemple que vous donnez chers messieurs, me dégoûte, respectez un peu vos institutions serait la moindre...

Écrit par : Stéphane | 20/09/2007

Mon cher Stéphane, vous devrier savoir que le srespect ne se doit il se mérite. Si la justice ne respecte pas les règles qui la fondent, elle ne mérite aucun respect ni ceux qui se prêtent à la mascarade. Si un juge est engagé politiquement, comme c'est le cas dans l'affaire de Vernier, il devait se retirer comme devront se retirer tous ceux qui sont élus par des partis politiques. C'est un principe intagible. Si on vous dégoûte c'est que vous ne savez pas ce qu'est la séparation des pouvoirs. N'emlpoyez pas des mots dont vous ne comprenez pas la portée, ça vous fait mal. Quant à M. Staufer je crois que son texte est au contraire exemplaire et que le aparllèle qu'il fait avec l'affaire Calas est d'une très grande pertinence. La justice genevoise de 2007 ne vaut guère mieux que celle de Toulouse et ces monitoires!

Écrit par : jean Monnetier | 20/09/2007

Cher Jean,

sur le fond de la question, je partage entièrement votre avis et celui de M. Stauffer.

Si un juge confond et mélange son appartenance politique à sa "mission" au sein de la Justice, il doit être remercié.

Mais sur la forme, ce ne sont pas aux politiques de blanchir tel ou tel autre citoyen. Il existe des instances pour régler ce genre de chose.

Si les politiques se mettent systématiquement à remettre en cause la Justice sans pour autant suivre l'ensemble des procédures, cher Jean, c'est la fin de l'Etat de droit.

Comprenez vous le problème ou dois je faire un dessin ?

MCG ou pas, Thiérry n'a sûrement pas volé son élection, alors laissons la Justice faire son travail. Et le cas échéant... effectivement... dénoncer la collusion que vous supposez au grand jour.

On appelle ça le respect des institutions. Savez cette partie du cours de civisme où l'on nous explique que sans institution, il n'y pas d'Etat de droit.

Notion fort fort lointaine pour nombre de nos politiques.

Nos politiques, toutes tendances confondues doivent être les premiers à montrer l'exemple, ne vous en déplaise cher Jean.

M. Stauffer, ou n'importe qui d'autre.

Bien à vous Jean,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/09/2007

A José Garcia

Je suis Geneois fier de l'être et certaionemkent meilleur Suiss que bien des glandeurs à Genève. Du fait que j'habite en France comme un très grand nombre d'autre suisses et d'ex pêrmis C, (italiens, espagnols, portuguais) ne font pas de nous des pestifiérés. Sachez que même M. Eric Bertinat (responsable UDC) à Genève a dû trouver un logement en France. Nous ne sommes pas des citoyens de 2ème zone simplement parceque l'étt de Genève favorise les logements pour les gens à l'AI et les requêrants d'asile ) vous qui êtes peut-être fils d'émigré, trouvez-vous normal que vous parents ayant trimé toute une vie, peut-être pour avoir son propre logement, habite dans un immeuble moche et pourris, type Avanchet, Meyrin, Le Lignon ? Est-ce là tout ce que vous attendez de Genève ! Où peut-être Genèv devrait se batttre pour que ses habitants aient un accès à la propriété ! Vous savez mieux que moi que pour un Italien ou un Espagnol avoir son logement c'est savcré !!!! Je vous signale les Suisses de l'étranger votent plus que les Suisses résident en Suisse !!!

Écrit par : genevois frontalier | 21/09/2007

3 fautes de français et de grammaire dans les 3 premières lignes. Désolé, je ne vai pas plus loin.
L'affaire Calas ?
Il y en a eu d'autre, ailleurs, y compris en Suisse, à Genève, ne serait-ce que l'affaire Servet...
Vive Voltaire, qui n'aurait sans doute pas fait ami ami avec un Stauffer,
ET qui n'a JAMAIS dit ou écrit "Je ne suis pas d'accord avec vous mais etc.". C'est une ANGLAISE qui le lui a mis dans la bouche.
Faire parler les morts, c'est facile, Stauffer.
Payer ses dettes est plus difficile.
Vale
IFOS

Écrit par : ifos | 21/09/2007

Désolé, je ne vaiS pas plus loin...

Écrit par : ifos | 21/09/2007

@ifos
Sur qu'avec des salaires à 400'000 F c'est facile ! Mais si Stauffer n'était pas là.... Qui sortirai ces affaires? Les culs-pincés qui volent les citoyens, bonus, apéritis pharaoniques, et autres salaires indécents, ceux qui ont pillers la BCG, 2,5 milliards de casserole!!! Définitivement et ce n'étais pas le cas au début, je suis pro Stauffer! Il en faudrait plus comme lui avec ce qu'il faut là ou il faut, ce qui vous fait tant défaut....

Écrit par : Pipounet | 21/09/2007

Pipounet

Et vous faites comme Stauffer qui se réjouit quand les genevois (souvent étrangers) crèvent les pneus des voitures à plaques françaises qui souvent sont conduites par des suisses !!!!

Écrit par : genevois frontalier | 21/09/2007

Ifos le Pilate du Blog
Le peuple en à Assez de ces emplâtres sur une jambe de bois, il est grand temps de s'attaquer de front aux vrais problèmes de Genève et des Genevois.

De plus les attaques sur Stauffer, sont la preuve que le MCG prend de plus en plus d'ampleur.... Moi je salue son courage, car quand l'on sait qu'un député pour tout le travail qu'il accompli, n'est pas même payé au niveau d'une femme de ménage.... Sans compter les coups bas, qu'ils se prennent, et tout cela pour nous défendre.... Alors MERCI MESSIEURS LES DÉPUTÉS DU MCG, et je suis fier d'être membre du ce parti citoyen.

Écrit par : Julien | 21/09/2007

Merci Monsieur le député Stauffer.

N’est-ce pas normal, en 2006, que les gens soient déçus lorsqu’ils demandent à des politiciens d’avoir l’envergure de Jean-Jacques Rousseau. ou de François-Marie Arouet dit Voltaire et que l’on veuille les entendre nous parler de grands projets de société, mobilisateurs, porteurs d’avenir, alors que la majorité des politiciens administrent de plus en plus comme des comptables, sans vision à long terme ou avec une vision de projet de société que de plus en plus de gens considèrent dépassée, sinon dénaturée ?

N’est-ce pas un peu parce que les politiciens d’aujourd’hui livrent un double message ? Un pour satisfaire des électeurs qui votent de plus en plus en fonction d’intérêts personnels et un autre pour la galerie en parlant de l’avenir collectif d’une hypothétique régions?

Car c’est bien la réalité à laquelle les hommes politiques font face. Nombre de groupes de pression, de toutes tendances ont à cœur LEUR réalité, voulant rarement regarder comment cela affecte celle des autres. Tout le monde tire sur la couverture, chacun de son côté, et après on demande pourquoi ils sont inconséquents !

Qui est à blâmer pour cette dérive du politique ? Ne le sommes-nous pas tous un peu ?
Nous, les électeurs, sommes en partie responsables de cette baisse de valeur de la politique, en l’ayant laissée à elle-même pour nous concentrer sur notre vie individuelle ; en nous repliant sur nous-mêmes (après le vote des bilatérales et accords de libre circulation), pour nous réveiller quelques années plus tard, horrifiés de voir le néant dans lequel nous baignons et constater la vacuité des discours et la petitesse des enjeux débattus, qui n’ont que peu à voir avec les vrais enjeux, que nous connaissons tous, plus ou moins consciemment.

Aussi, en faisant des demandes qui ne vont pas dans le sens de notre épanouissement collectif, mais de notre bien-être individuel, de façon nombriliste.

Les politiciens (l’entente + l’alternative), qui volontairement décide de voir Genève comme une somme de lobbies à satisfaire afin de garder le pouvoir coûte que coûte ; tout cela dans le but d’accomplir, plus tard, toujours plus tard, le grand projet, ou tout simplement pour le pouvoir.

Les journalistes, qui font à la fois preuve de cynisme face aux politiciens traditionnels, et d’élitisme condescendant face aux petits nouveaux comme ceux-là qui essaient de mettre sur pied un parti, en 2005, ne daignant même pas en apprendre plus sur ces gens qui ont le courage (ou l’inconscience) d’essayer de faire quelque chose.

Les chefs de rubriques et directeurs de journaux, qui censures et diriges les articles et reportages en fonction soit des intérêts des propriétaires des médias respectifs, ou du spectacle médiatique dans l’instant.

Les jeunes, qui ne veulent rien savoir des partis politiques, car ils ne leurs accordent aucune crédibilité, mais veulent que les choses changent, sans s’impliquer dans aucun d’eux, car c’est salissant.

Et enfin, les lobbies et les chefs, qui n’osent pas faire face aux responsabilités collectives lorsqu’ils sont placés devant des choix difficiles, et même parfois inacceptables pour l’avenir de Genève.
Pour l’entente (lobby immobilier) qui est en fine est satisfaite de voir des niveaux de loyers très élevés par manque de construction.

Pour l’alternative qui elle maintient sont électorat sous perfusion par l’Asloca brandissant le spectre des loyers trop cher, mais refusant toutes constructions….

L’UDC qui est devenu l’ombre de l’entente espérant en faire partie…

Finalement tous ces partis sont satisfaits de la situation….

Ceci dit, une nouvelle réalité politique a commencé à poindre le 9 octobre 2005 dans le paysage genevois. De plus en plus de gens se disent qu’il faut faire quelque chose pour ranimer la politique, et tasser la politicaillerie. Il est trop tôt pour dire ce qui en résultera mais une chose est sûre, pour que Genève arrive finalement à se réveiller, le politicien idéal aura besoin de 3 qualités : du leadership, de la vision et du courage.
Mais il ne pourra faire le travail tout seul, nous devrons tous y collaborer.

Il est clair que nous ne pouvons pas demander aux politiciens de n’être qu’altruistes lorsque nous sommes de plus en plus individualistes (pour ne pas dire égoïstes), mais un équilibre doit être retrouvé entre l’individuel et le collectif.

Le 9 octobre 2005, nous avons élu le Mouvement Citoyens Genevois avec cette idée en tête, notre bien-être à tous.

Il nous faut recommencer à nous responsabiliser collectivement aussi bien qu’individuellement, pour notre épanouissement à tous. Une multitude de signes inquiétants révèlent une perte de sens et de direction dans la vie des gens habitants Genève, et ce, à tous les niveaux.

Que l’on parle de famille, de suicide, de jeu, de travail, le portrait profond de Genève est une remise en question. Un parti politique citoyen - dont le point de départ n’est pas la région, mais le respect et l’interdépendance de la vie sous toutes ses formes - représente une piste de réflexion politique à cette remise en question.


Le MCG n’a pas la prétention de croire qu’il est LA solution mais une chose est sûre, nous savons que ce n’est pas dans la fuite en avant ou en nous croisant les bras que nous créerons une Genève que nous serons fiers de léguer à nos enfants.

La tempête Lotar a bien illustré ce qu’une crise fait ressortir comme esprit de solidarité, d’entraide et de leadership. Nous nous approchons à grands pas d’une nouvelle tempête politique, et ce sera là que le politicien "idéal" aura la chance de se faire valoir parce que reconnu par des citoyens, humains et vulnérables, avant tout.

Alors continuer Monsieur Stauffer à remuer car la politique genevoise en a besoin, n’écouter point les critiques tenez votre cap, car bon nombres de citoyens dans l’ombre vous soutiennent.

Écrit par : Courage et détermination | 21/09/2007

A Courage

Ben mon vieux ça c'est envoyé! Dedieu, dedieu.

Les autres n'avaient qu'a bien se tenir!

Bravo.

Écrit par : ding, dong la récré est finie | 21/09/2007

à Courage

Voyez-vous cher Monsieur, le problème est qu'à Genève, il n'y aura bientôt plus de classe dite moyenne, c'est à dire les suisses en général. Car les vrais genevois sont partis soit dans le canton de Vaud soit en France voisine. Ce qui fait qu'à Genève il n^y aura plus, comme habitant, plus que les nantis très riche et les plus pauvres. Ceux qui sont là juste pour payer leurs impôts, n'ont plus les moyens d'habiter Genève. Ce que ma vivement confirmé l'amicale des Suisses de France !!!!!

Écrit par : genevois frontalier | 21/09/2007

Mon avis est fait, à lire les articles des sympathisants du MCG je sens bien un manque d'objectivité et de la démagogie, ça fait peur.
Laissez faire la justice son enquête, si vous avez des doutes sur son impartialité, cela peut arriver, faites recours, mais ne vous emportez pas dans des suppositions qui vous arrangent. Vos méthodes sont à la limite de la légalité et M. Cerutti a déjà été condamné pour une pratique proscrite par la loi pendant ces élections.
Au début vous criiez au complot, aujourd'hui vous prétendez que des inconnus vous ont apporté des voix illégalement (à l'insu de votre plein gré...) un peu facile non ?

Écrit par : un genevois | 21/09/2007

A "un genevois"
Monsieur qui moralise.... Et pour la débâcle de la BCG c'est quoi votre avis? TVB n'est-il pas, aucun responsable mais un payeur le CONtribuable! Moi c'est cela qui me fait peur!

Moi mon choix est fait! Le MCG!

Écrit par : Lapalisse | 21/09/2007

a "un genevois"

je vous informe que M. Cerutti n'a jamais été condamné pendant ces élections que le TA a simplement demandé au MCG de ne plus publier de matériel de campagne portant le logo de Vernier suite aux doléances de certains membres d'A Gauche Toute, lequels n'avaient que ce moyen pour essayer de stoper l'ascencion fulgurante de M. Cerutti - ces gens sont des petits joueurs..... de plus vos propos sont calomnieux....

Pour votre information, M. Cerutti s'est plié à la décision du TA, puisque ce dernier n'a pas fait de campagne les 2 derniers jours précédant l'élection. Quant aux voix apportés par des inconnus -. il est bien connu que lorsqu'on veut se débarrasser de son chien on dit qu'il a la galle - la question que vous devriez vous poser : A qui profite le crime ? je vous laisse méditer cette question

Écrit par : le juge | 22/09/2007

A Ifos
Pas besoin d'employer un français accessible, car selon moi vous faite partie des cônes de la base (la partie avec la corne), le risque étant que vous ne compreniez plus ce que vous écrivez... A part des attaques personnelles sur le député Stauffer, vous avez quoi à lui reprocher sur son job de député? Rien! Evidement depuis 2 ans il n'a jamais fait un faux pas, toutes les affaires qu'il a sorti étaient vraies!!!

Alors Monsieur Ifos votre QI et votre valeur (si tant est qu'il y en ai une) n'est de loin pas à la hauteur du député que vous mettez en cause....

Mais peut-être faite vous partie de ces nantis que Monsieur Stauffer dérange tant!

Moi en l'occurence je ne me cache pas derrière un pseudo.

Lucie

Écrit par : Lucie | 23/09/2007

Message du modérateur:
Ce blog est libre sans filtre de retenu! Si bien que vous pouvez sans problème laisser vos commentaires sur ce blog. En revanche les lâches qui opèrent sous pseudos pour tenir des propos diffamants seront bloqués.

La démocratie veut que tous ont le droit à la parole, mais dans le respect de chacun.

Internautes GARDEZ LE NIVEAU, DE LA TENUE!

Merci

Écrit par : Modérateur | 23/09/2007

A l'abonné des sornettes se disant "Ifo", à votre place, je me servirais du dictionnaire sur le net avant de critiquer le français des autres, revoyez le votre.
De plus, vous devriez avoir le courage d'aller parler sur ce ton directement à M. Stauffer, ça vaudrait la peine!
A tous maintenant, allez regarder le forum et vous comprendrez comment un juge peu scupuleux s'est affairé de faire parler des gens qui ont voté de leur propre chef pour le MCG (depuis, le modérateur ne met plus d'autres mess....) C'est très instructif et je ne pense pas qu'il y ai de l'abus. Lorsque les juges seront partiaux, Genève ira mieux mais tant qu'ils appartiennent à des mouvements politiques, ils tentent à leur tour de convaincre les lambdas. Qu'ils cessent de nous prendre pour des gignoles et si toutes les magouilles continuent d'être dénoncées, il va falloir un garde du corps à M. Stauffer. Enfin quelqu'un qui envoie un coup de pied dans la fourmillière c'est très bien

Écrit par : Diogène | 23/09/2007

Je remercie le modérateur pour son propos. L'emploi d'un pseudo peut très bien être justifié mais il n'est pas un permis de déverser des propos que l'on oserait pas tenir face à l'intéressé.

En ce qui me concerne je constate que le député Stauffer a fait un effort considérable de recherche pour construire son parallèle avec l'affaire Calas. Je dois avouer qu'il est très pertinent dans son propos et que la thèse développée va bien au-delà du comparatif.

Le problème que pose l'appartenance politique des membres du pouvoir judiciaire à Genève est très préoccupant. On ne peut pas à la fois vouloir l'indépendance des pouvoirs et les lier entre eux par le même fil politique.

Il y a là un vrai problème et le député Stauffer a raison de le soulever. Alors de grâce ne mélangeons pas les sujets, celui-ci est sérieux et l'affaire de Vernier montre bien le danger auquel nous devons faire face par une réforme constitutionnelle profonde.

A défaut notre démocratie est non seulement en danger, elle est en péril.

Écrit par : Jean Monnetier | 24/09/2007

Cher Modérateur.

M. Stauffer a le mérite d'avoir fait un blog sans filtre, sans censure. In contrario aux autres politicards ici, qui veulent uniquement entendre et laisser la parole à leurs partisans et petits copains.

Toutefois, cher modérateur, concernant qqun qui se "cache" derrière un pseudo? Modérateur - n'est-ce pas aussi un pseudo?

Ce sont les idées qui comptent cher modérateur et non le fait de tenter de dissuader ceux qui voudraient déployer leurs pensées - anonymes ou non.

Cela s'appelle la liberté d'expression, cher Modérateur. Mais visiblement la Tribune semble ignorer ce terme, si on s'en tient aux parti-pris de ce "journal" et son refus de la critique.

Écrit par : Marco M | 25/09/2007

L'affaire CERUTTI ressemble en plusieurs points avec le scandale Rosacher, ou Blocher est soupçonné d'avoir intrigué pour virer le procureur fédéral, lequel enquêtait sur un proche de l'UDC.

Que dire? Des proches de l'UDC il y en a partout. Entre le patron des garages Emil Frey, jusqu'au financiers occultes des hotels particuliers zuricois, l'UDC n'a que l'embaras du choix (et des millions), Cela pourrait étonner quand on voit l'image et la syntaxe véhiculée par les représentants de l'UDC à Genève, mais bref...c'est la démocratie. Et même si un journal suisse sérieux à rapporté que l'UDC avait plusieurs membres faisant partie de la secte de "moon", ils ont le droit diront certains.

Mais pour revenir à CERUTTI, l ingérence politqiue ne ait aucun doute. La justice genevoise est trop politisée. Chacun sait qu un juge doit être "sponsorisé" par un parti politique et être bien intégré dans un groupe proche des alliances maçoniques ou maffieuse que de toute forme de transparence, pour être élu. Mais peu importe?

On sait aussi que les hauts fonctionnaires et haut cadres de l'Etat sont systématiquement tous membres de partis politqiues. Entre le chef de la Police adjoint qui est député au parti LIBERAL, en passant par la cheffe du bureau de l'égalité des femmes qui est députée au Grand Conseil, il n'y a bientôt plus un service dans l administration qui a un cadre neutre. Ils doivent passer leur temps à écrire leur discours politiques. Peut-être une autre raison pour laquelle l'administration genevoise est au bord de la catastrophe dans son efficience?

On se souvient également du complot orchestré par MOUTINOT et les socialiste contre l'ancien chef de la Police Judiciaire. Ce dernier a été viré sur un simple coup de tête, avec l'appui d un audit qui relevait plus de la fantaisie burlesque, que de faits pertinents. Ca puait le règlement de compte entre les assoifés du pouvoir à l'Etat Major des Flics et le chef de la PJ en a fait les frais. J ai honte pour Genève, j ai honte pour mon pays, j ai honte pour la démocratie et nos institutions.

Le cas CERUTTI nous rappelle tristement cette ingérence politique. On constate avec résignation que la classe politique genevoise, tente de manipuler le fonctionnement de nos institutions avec des méthodes plus proches des dictatures barbares extrémistes, que d'une démocratie laïque.

Genève j ai honte pour toi. Genève j ai honte de tes élus et de tes institutions.

Maintenant le MCG va-t-il agir sérieusement pour dénoncer publiquement ces magouilles politiques et faire campagne dans la presse?



Écrit par : Editorial | 25/09/2007

C'est évident , l'ingérence de la politique au centre de la justice se fait sentir chaque jour. Pour être juge, il faut bien entendu être propulsé par un parti. C'est comme dans le civil, vous savez, plus vous êtes gradé à l'armée, plus vous avez la chance d'obtenir les meilleures postes.
La politique me fait penser à l'armée. Et puis, il y a les francs-maçons, ce n'est pas pour le simple lambda, mais bel et bien pour ces politiques qui font semblant de se disputer et qui boivent des pots, lorsqu'ils se retrouvent dans leur loges en se demandant quelle magouille il vont bien pouvoir faire.

En l'occurrence, il veulent abattre M. Cerutti, il vaut (mille Stauffer) et pour une fois que le MCG pouvait avoir une personne de confiance comme Député, il est clair qu'il fallait abattre son charisme et trouver la petite bête pour le débouter. C'est minable et petit, très petit.

On oublie que le peuple a son mot à dire et on tente, au travers de vieille baderne comme cette "Montsé" la verte qui n'a pas été élue, vraiment, Genève copie sa démocratie sur celle de Poutine. Maffieux, corrompus, escrocs et tout le toutime se retrouve à la tête de la ville.

Écrit par : Diogène | 25/09/2007

L'affaire CERUTTI pue la magouille politique. La classe politique a peur de la montée en popularité du MCG, c'est évident. A commencer par les radicaux et leur procureur radical ZAPPELLI. Ce dernier semble avoir un palmarès qui condamne d'avantage les policiers que les criminels? Et Moutinot? Celui qui a laissé libre la mendicité à Genève? Devra-t-il répondre sur les nombreux vols et règlements de comptes entre mendiants en pleine rue? Mais visiblement Moutinot ne se promène pas le soir vers la plaine, ou il verrait ce qui s'y passe parfois.

La classe politique tremble par la popularité du MCG et ils se serviront de n importe quel prétexte pour y mettre des batons dans les roues. Je ne fais pas confiance à une justice qui libère les crapules et qui cherche à enfermer les policiers qui font leur travail. Non.

Comment vous le ne saviez pas? Le mieux serait de passer dans un poste de police ou d'accoster un gendarme dans la rue et demandez leur de vous dire ce qu ils savent sur le fonctionnement de la politique et de la justice à Genève. La réponse risque de vous faire peur, mais sera hélas véridique. La justice et la politique se dépensent d'avantage pour enquêter et saquer un flic, que d'enquêter et de condamner un vendeur de drogue ou un violeur. C'est la triste réalité genevoise..n'est- ce pas Messieurs du parquet?

Écrit par : Stephanie | 27/09/2007

En lisant tous les blogs en général sur le site, j'ai abouti aux conclusions suivantes. Les socialistes, verts et autres députés proches de la gauche, se servent de ce forum pour passer leurs message. Soit et c'est le but de l internet. Là ou ça se corse, c'est que les gauchos sombrent dans des pathétiques tentatives beuglantes et se morfondent en de pittoyables auteurs littéraires. Mesdames et Messieurs les députés de la gauche et des verts. Vous croyez vraiment que vos électeurs ont a faire de vos misérables tentatives de démagogie humanitaire mondiale?

Eric Stauffer bienque controversé à tort ou à raison se préoccupe de problèmes bien réels et ne s'aventure pas dans le romain littéraire. Nous avons bien vu ce que voulait dire l'augementation de ces taxes soi-disant pour l'environnement. Juste à gonfler le porte-monnaie des cadres des SIG. Nous savons très bien que la pénurie de l énergie est essentiellement le fruit de spéculateurs en alliance politique, dont le seul but est de justifier des taxes sur le Co2 et de créer un sentiment de pénurie (ce qui gonfle les prix).

Arrêtez...arrêtez tous autant de la droite que de la gauche avec votre populisme bourgeois et intéressé. Unanimement, tous les partis prêchent le mensonge et pressent le citoyen comme un citron vidé de son nectar venant de son portefeuille.

Le MCG a au moins le mérite de dénoncer ces abus politiques dans cette république bannanière, chose qui donne une seule envie. Partir s'établir dans le canton de Vaud.

Pour les sceptiques de cette réalité, regardez autour de vous. Essayez de vous promener tranquillement en ville un samedi soir vers 2h du matin. Allez vers la gare ou les quartiers populaires (bien loin des villas de nos élus) et vous verrez l'artéfact de l insécurité, crée de toutes pièces grâce à l incurie et la stupidité de nos élus et de notre justice genevoise.

Si le MCG continue dans sa voie actuelle, si le MCG continue de s'attaquer à un système politico-judiciare devenu plus analogue à une organisation maffieuse et corrompue,...

...moi citoyen de Genève, naturalisé certes, mais vivant et demeurant dans cette ville, je voterais pour lui.

Écrit par : Stardust | 27/09/2007

Stardust, si vous me lisez, vous avez entièrement raison. Tout comme M. Stauffer. Les élus actuels ont peur du MCG, car il savent que le MCG ne mangent pas dans l'assiette des consensus douteux. Je connais pas ce T CERUTTI, mais en démocratie c'est une honte d'empêcher un personne, élue démocratiquent d'exercer. Si c'était un socialo ou un vert ou un radical qui était accusé, le procureur radical ZAPPELLI aurait purement classé la chose. Mais c'est connu. ZAPELLI n^aime pas les flics, n'aime pas le MCG et visiblement est jaloux de T. CERUTTI ? Aux élections judiciaires je ne voterais pas pour ZAPPELLI.

Écrit par : Coralie J. | 28/09/2007

Les commentaires sont fermés.